Campagne « le train au lieu de l’avion »





Zug oder Flug?

Si la Suisse veut atteindre les objectifs de l’accord sur le climat de Paris, il est impératif de prendre en compte les émissions du trafic aérien et surtout de les réduire drastiquement. Le trafic aérien est déjà responsable de 19% de l’effet climatique anthropogène en Suisse. Sans mesures concrètes, le trafic aérien deviendra d’ici peu le principal moteur de l’impact climatique. C’est pourquoi actif-trafiC exige un transfert de l’avion au train.